Il est important que vous sachiez que le Luxembourg est placé entre la Belgique, la France et l’Allemagne géographiquement. Ce qui veut dire que les personnes qui y habitent là-bas sont libre de voyager vers ses trois destinations. La fiscalité au Luxembourg est différente et présente beaucoup de convention.

Parlons de votre compte au Luxembourg

Toute personne effectuant une déclaration de revenu dans le centre de fisc en Europe peut ouvrir un compte à l’étranger, qu’importe le montant de son revenu mensuel. Seulement, un compte au Luxembourg vous permet d’avoir une diversification de placement pour un investissement, ou une assurance-vie. Avec ses deux options, le client peut bénéficier de plusieurs avantages pour son compte au Luxembourg.

Un avantage fiscal de Luxembourg

Le Luxembourg a signé une convention qu’il est inutile de demander une déclaration de fiscalité à un client qui en a déjà effectué en France. Pour un investissement dans ce pays, il faut qu’il ait une résidence dans ce pays, même si c’est un domicile secondaire pour profiter de la défiscalisation au luxembourg dans chaque placement et affaire implantés dans ce pays. Cela dit qu’il est impossible que vous payiez une double imposition comme dans d’autres pays étrangers comme les States, vous avez un impôt ici en France et un impôt là-bas. D’où, vous pouvez même choisir dans quel des deux pays, vous aimerez être taxé.

Au Luxembourg, seule la somme utilisée est imposée, ce qui diminue le taux de votre impôt. Une fois que vous êtes résident au Luxembourg, vous avez une assurance-vie obligatoirement intégrée sur votre compte. Si vous avez des enfants, vous serez taxé suivant le revenu source, celui que vous avez déclaré. Dans un autre sens, vous pouvez ne pas déclarer quelques sources de revenus.

La TVA est moins élevée que dans n’importe quel pays étranger. Pour un investissement locatif ou une création d’entreprise au Luxembourg, vous êtes soumis à la défiscalisation sans risque pour un placement à long terme. Vous pouvez toujours se renseigner en ligne, mais voici un barème de base. Pour un solde de 2 016 euros la mensualité, vous payez 672 euros de fisc chaque année et 90 euros par un enfant, ceci jusqu’à votre 49è année, la majoration sera de 480 euros par an au-delà de 50 ans.

De ce fait, il faut dès maintenant déclarer votre enfant pour qu’il en bénéficie du même profit que ses parents à ses 30 ans, l’âge d’avoir une indépendance financière.